Pourquoi une assurance vélo ?

Pourquoi une assurance vélo ?

Pignon fixe, VTT, BMX, peu importe le modèle et le type de vélo, c’est généralement un objet auquel on tient. En plus d’être très pratique (surtout depuis le nouveau plan de circulation de Lille !), il a une valeur sentimentale. Alors il n’y a rien de plus énervant que de se le faire voler ou de l’abîmer bêtement et de ne rien pouvoir y faire.

Un pignon fixe ou un fixie
Ce que peu de gens savent, c’est que votre vélo peut être assuré sans même que vous le sachiez ! Attention, que ça ne devienne pas une excuse pour faire n’importe quoi. Comme toujours, il y a des conditions bien précises, mais il est tout à fait possible de faire jouer vos droits de cycliste en cas de vol ou d’accident !

Comment marche l’assurance en cas de vol de vélo ?

Premier danger, et peut-être le plus simple : le vol. On va ici distinguer deux cas, selon l’endroit où s’est produit le vol. Première possibilité, le vélo a été dérobé chez vous, et vous devriez alors avoir de bonnes chances de vous faire rembourser.

S’il était dans le logement ou dans une dépendance (garage, cave…) protégée par votre assurance multirisques habitation, la perte sera prise en charge par votre assureur. Il vous suffira de prouver la valeur de votre bolide pour être remboursé comme n’importe quel objet qui vous aurait été volé dans des conditions similaires.

Antivol ou cadenas de vélo : meilleure prévention contre le volDans le second cas, si votre vélo a été volé en dehors de votre domicile, ça va être plus compliqué. Si vous n’avez pas assuré votre deux-roues, c’est game over. Et si vous l’avez fait, il faut encore que vous l’ayez correctement protégé avec un antivol. Enfin, dans le cas où on vous vole uniquement une roue ou la selle, le remplacement devrait être pris en charge par une assurance vélo.

Pour résumer, votre assurance multirisques habitation comprend votre vélo si celui-ci se trouve dans le logement protégé. Sinon, il faut une assurance particulière qui peut prendre en charge le vol de tout ou partie (roue, selle…) du vélo.

Qu’est ce qui se passe en cas d’accident à vélo ?

Le deuxième danger à guetter est plus compliqué, avec différents cas de figure est l’accident. Selon l’ampleur de l’accident et le responsable, les réparations seront remboursées ou non. On peut tout d’abord commencer par le plus simple : il n’y a personne d’autre impliqué, et vous êtes simplement victime d’une mauvaise chute.

D’éventuels frais de santé seront pris en charge par votre mutuelle, et les dégâts au vélo ne seront remboursés que si vous l’avez expressément assuré. Dans le cas contraire, c’est tant pis pour vous !

Single speed forcé à Lille - Assurance vélo ?

Deuxième cas, si vous êtes responsable de l’accident. Comme en voiture, c’est votre responsabilité civile qui est mise en jeu, et c’est donc votre assurance multirisques habitation qui dédommagera les autres usagers. Enfin, si vous n’avez rien à vous reprocher, c’est l’assurance du responsable qui prendra en charge les réparations s’il y en a.

Pour résumer, si vous êtes responsable, c’est la garantie responsabilité civile prévue dans votre contrat multirisques habitation qui prendra en charge les dommages. Si vous êtes impliqué mais pas responsable, c’est l’assurance du responsable qui vous dédommagera.

Enfin, si vous êtes le seul impliqué, c’est votre éventuelle assurance de vélo qui vous remboursera les dégâts matériels.

Et la location dans tout ça ?

Pour finir, on peut évoquer rapidement tout ce qui touche à la location de vélo. Il n’existe pas encore d’assurance qui couvre ce genre de cas, qu’il s’agisse d’un accident ou d’un vol.

V Lille : location de vélos à Lille
Le contrat de location peut comprendre ou non une assurance très simple, mais vous serez responsable dans la majorité des cas. Alors si vous êtes un adepte du V’Lille, soyez particulièrement prudent !